fr


Contents

  1. Configuration minimale
  2. Installation
    1. Les paquets recommandés sont installés par défaut
    2. Affichage incorrect lors de l'installation sur le plus grand espace disque disponible
    3. L'hibernation pourrait être désactivée avec le partitionnement automatique
    4. Demande de retrait du médium d'installation erronée sur les cartes Babbage ARM
  3. Mise à niveau
    1. Démarrage impossible sur les machine à base de carte mère Intel D945
    2. Utilisation possible de LABEL = dans /etc/fstab pour les mises à niveau depuis la bêta
    3. Erreur d'importation Python sur les systèmes mis à niveau avant Ubuntu 9.04 RC
    4. Les répertoires personnels chiffrés peuvent nécessiter un nouveau chiffrement lors d'une mise à niveau depuis une version alpha
    5. LILO pourrait être installé sur des systèmes mis à niveau depuis Ubuntu 8.10
    6. La configuration du domaine de régulation des canaux Wi-Fi par une option de module n'est désormais plus prise en charge
    7. L'applet de gestion du réseau doit être rajoutée lors de la mise à niveau de Kubuntu
    8. Le serveur X plante avec l'utilisation d'une tablette Wacomt
    9. L'applet de gestion réseau de Kubuntu ne permet pas de se connecter aux réseaux WPA2
    10. Kubuntu pourrait conserver inutilement des paquets de gestion de l'énergie
    11. Ctrl-Alt-RetArr. désactivé par défaut dans Xorg
    12. Modification des notifications pour les mises à jour disponibles
    13. Les mises à niveau sur iSCSI échouent à la génération d'initramfs
  4. Autres problèmes connus
    1. Régressions des performances pour les cartes graphiques Intel
    2. Affichage figé avec les cartes graphique Intel
    3. Blocages lors de la suppression de fichiers d'une partition ext4
    4. Le passage en ext4 nécessite une mise à jour manuelle de GRUB
    5. Pertes de données possibles lors du redimensionnement de partitions ext4
    6. Wubi réutilise le dossier « ubuntu » pré existant et le supprime son contenu
    7. Pulseaudio activé par inadvertance sur Kubuntu lors de l'installation depuis un DVD ou une migration avec apt-get
    8. Les profils Apparmor sont incompatibles avec ecryptfs
    9. Avahi ne démarrera pas si un domaine .local est présent
    10. Possibilité de blocages occasionnels sur les architectures ARM
    11. Problèmes d'affichage du texte sous Mythbuntu avec le pilote Radeon
    12. Corruption de l'index de Tracker
    13. Portables Fujitsu Celsius H270 et pilote NVIDIA
    14. Tableaux de bord GNOME manquants sous Ubuntu Netbook Remix après l'utilisation du changement de mode de bureau
    15. Le pilote d'horloge temps-réel n'est pas chargé sur ARM NSLU2
    16. Amarok ne proposera pas d'installer des codecs supplémentaires lorsque Kubuntu s'exécute depuis le live CD

Ces notes de publication recensent les problèmes connus avec Ubuntu 9.04 et ses variantes.

Configuration minimale

Pour Ubuntu 9.04 un minimum de 256 Mo de mémoire est requis. Notez bien que sur certains ordinateurs, une partie de la mémoire peut être utilisée par la carte graphique et ne pas être disponible pour le système.Avec seulement le minimum de mémoire requis, l'installation sera plus longue mais se terminera normalement. Le système fonctionnera ensuite correctement.

Sur les ordinateurs disposant de moins de mémoire, il sera préférable de choisir l'option « Installer Ubuntu » dans le menu de démarrage du CD, pour lancer directement l'installateur plutôt que l'environnement de bureau complet.

Installation

Les paquets recommandés sont installés par défaut

En accord avec la charte Debian ou « Debian Policy Manual » (qui dit : « le champ “Recommends” doit lister les paquets qui devraient être installés avec celui-ci, sauf exception »), le système de gestion des paquets installe maintenant par défaut les paquets présents dans le champ « Recommends » des autres paquets installés, tout comme sont installées les dépendances. Si vous voulez éviter ceci pour certains paquets, utilisez apt-get --no-install-recommends. Si vous le voulez de manière permanente, ajoutez la ligne APT::Install-Recommends "false"; dans le fichier /etc/apt/apt.conf. Notez bien que certaines fonctionnalités pourraient alors manquer dans les logiciels installés.

(Ce changement est intervenu dans Ubuntu 8.10.)

Affichage incorrect lors de l'installation sur le plus grand espace disque disponible

Lorsque les deux options « Installer côte à côte » et « Utiliser le plus grand espace disque disponible » sont sélectionnées, l'affichage des informations sur l'occupation du disque après l'installation est erroné. Cependant cette option installera correctement Ubuntu sur le plus grand espace disque disponible.(364181)

L'hibernation pourrait être désactivée avec le partitionnement automatique

Le modèle de partitionnement par défaut affectera dans certain cas une taille de partition d'échange(swap) inférieure à la quantité de mémoire physique du système. Ceci empêchera l'hibernation (mise en veille sur disque) car l'image mémoire du système ne tiendra pas sur la partition d'échange. Si vous avez besoin de la fonction d'hibernation sur votre ordinateur, assurez-vous que la taille de la partition d'échange soit au moins égale à celle de la mémoire physique (RAM).

Demande de retrait du médium d'installation erronée sur les cartes Babbage ARM

Sur les cartes Babbage ARM, le médium d'installation (une carte SD) est réutilisé comme disque d'amorçage après l'installation. Lors du redémarrage du système, après l'initialisation, il vous sera demandé de retirer le médium d'installation. Ce message est erroné. Vous devez laisser la carte SD en place pour pouvoir démarrer sur le système installé. (364273)

Mise à niveau

Les utilisateurs d'Ubuntu 8.10 peuvent migrer vers la version 9.04 grâce au processus automatisé. Les utilisateurs de versions plus anciennes devront d'abord mettre à niveau vers la version 8.10. Les instructions complètes sont disponibles sur http://doc.ubuntu-fr.org/migration.

Les utilisateurs de Kubuntu peuvent migrer directement de 8.04 vers 9.04. Il est conseillé aux utilisateurs qui feraient cela de lire les notes de publication pour Ubuntu 8.10 car les problèmes qui y sont décrits s'appliquent également ici.

Démarrage impossible sur les machine à base de carte mère Intel D945

Des utilisateurs ont signalé une détection des disques durs SATA plus lente que la normale avec des cartes mères Intel D945. Ceci peut conduire le système à basculer en mode « busybox » (démarrage sur un disque virtuel en mémoire avec un interpréteur de commande minimal) avec une erreur « Gave up waiting for root device » (abandon de l'attente du périphérique racine). Attendez une minute ou deux, quittez cet interpréteur de commande en tapant : « exit ». Le démarrage devrait alors s'effectuer normalement. Si ce n'est pas le cas, attendez plus longtemps et essayez à nouveau. Une fois le système lancé, modifiez le fichier /boot/grub/menu.lst pour y ajouter rootdelay=90 à la fin de la ligne « kernel » du noyau actuel. (Bug 290153).

Utilisation possible de LABEL = dans /etc/fstab pour les mises à niveau depuis la bêta

Les systèmes installés avec Jaunty Alpha5, Alpha6, ou la pré version bêta peuvent utiliser la syntaxe LABEL= dans /etc/fstab pour identifier les systèmes de fichiers. Ceci peut engendrer un comportement inattendu si un autre disque (comme un périphérique USB) est ajouté par la suite avec des systèmes de fichiers identifiés par des libellés (label) en conflit. Si vous n'êtes pas sûr de vouloir utiliser les libellés, nous vous recommandons d'utiliser les UUID à la place.

Par exemple, si un système de fichiers est identifié par LABEL=home dans /etc/fstab, vous pouvez obtenir son UUID ainsi :

blkid -o value -s UUID -l -t LABEL=home

Vous pouvez ensuite remplacer LABEL=home par UUID=résultat, où résultat est la sortie de la commande blkid.

Les systèmes installés à partir de la version RC, ou la version finale n'ont pas ce problème.

Erreur d'importation Python sur les systèmes mis à niveau avant Ubuntu 9.04 RC

Un bogue dans les paquets Python présents dans les versions antérieures à la RC empêche les modules Python de s'enregister pour utilisation avec la version actuelle de Python, la 2.6. Ceci apparaît comme une erreur, par exemple :

ImportError: No module named truc

même si le paquet fournissant le module « truc » est installé.

Pour corriger ceci, tapez la commande :

sudo dpkg-reconfigure python-truc

pour chaque paquet python-truc fournissant un module affecté..

Les répertoires personnels chiffrés peuvent nécessiter un nouveau chiffrement lors d'une mise à niveau depuis une version alpha

Il est conseillé à ceux qui ont utilisé eCryptfs sur les versions alpha de Jaunty de chiffrer à nouveau tout fichier chiffré. Une anomalie dans le noyau 2.6.28 a provoqué l'écriture de zone de mémoire aléatoires dans les en-têtes des fichiers chiffrés de eCryptfs. Le correctif a été appliqué et déployé dans le noyau de la version RC de Jaunty. Les utilisateurs impactés doivent chiffrer à nouveau chaque fichier avec /usr/bin/ecryptfs-rewrite-file. Pour plus d'informations, consultez ecryptfs-rewrite-file(1). Voir (345544).

LILO pourrait être installé sur des systèmes mis à niveau depuis Ubuntu 8.10

Les systèmes Ubuntu 8.10 installés à partir du CD « desktop » ont installé par erreur le paquet lilo en plus du paquet grub. GRUB est cependant utilisé comme gestionnaire d'amorçage. Si vous utilisez la méthode de migration recommandée (avec « update-manager », le gestionnaire de mises à jour), le paquet lilo sera supprimé s'il n'est pas utilisé. Si vous utilisez une autre méthode de migration et que vous êtes sûr que GRUB gère l'amorçage du système, nous vous recommandons de supprimer manuellement le paquet lilo. Bug 314004

La configuration du domaine de régulation des canaux Wi-Fi par une option de module n'est désormais plus prise en charge

Ubuntu 9.04 propose l'infrastructure de régulation des réseaux sans-fil CRDA pour le contrôle des canaux utilisables et visibles dans un lieu spécifique. Si vous aviez précédemment utilisé l'option de module, comme indiqué ci-dessous, dans /etc/modprobe pour permettre l'accès à certains canaux dans votre région, il se peut que votre réseau sans-fil ne fonctionne plus du tout.

  • options cfg80211 ieee80211_regdom=EU

Vous devriez supprimer cette option de module du noyau lors de la migration vers Ubuntu 9.04 et utiliser la commande iw reg à la place.

L'applet de gestion du réseau doit être rajoutée lors de la mise à niveau de Kubuntu

Lors d'une migration depuis Kubuntu 8.10, l'applet de gestion du réseau doit être ajouté manuellement au tableau de bord. (349066)

plasma-1.png

plasma-2.png

plasma-3.png

Cliquez sur l'icône plasma en bas à droite.

Cliquez sur ajouter des plasmoïdes.

Double clic sur gestion du réseau.

Le serveur X plante avec l'utilisation d'une tablette Wacomt

Le pilote Wacom d'Ubuntu 9.04 prend en charge la configuration automatique, mais il entre en conflit avec les entrées manuelles dans /etc/X11/xorg.conf pour les tablettes Wacom. Ceci fait planter le serveur X soit au démarrage, soit à l'extinction. Veuillez commenter ou supprimer ces entrées du fichier xorg.conf pour ne plus avoir de plantages. (358643)

L'applet de gestion réseau de Kubuntu ne permet pas de se connecter aux réseaux WPA2

L'applet de gestion réseau de Kubuntu ne permet pas de se connecter aux réseaux WPA2 dans certaines configurations VPN. Vous pouvez utiliser knetworkmanager (disponible sur le DVD) ou network-manager-gnome pour contourner le problème. (339313)

Kubuntu pourrait conserver inutilement des paquets de gestion de l'énergie

La mise à niveau de Kubuntu peut laisser en place les paquets devenus inutiles : « kde-guidance-powermanager » ou « guidance-power-manager ». Ceux-ci peuvent être supprimés.

Ctrl-Alt-RetArr. désactivé par défaut dans Xorg

La combinaison de touches Ctrl-Alt-RetArr. pour forcer le serveur X à redémarrer est maintenant désactivée par défaut. Ceci pour éviter un redémarrage accidentel. Les utilisateurs qui désirent rétablir cette fonction peuvent l'activer dans leur fichier xorg.conf, ou en utilisant la commande dontzap --disable.

Modification des notifications pour les mises à jour disponibles

Ubuntu 9.04 a introduit un changement dans la gestion des mises à jour de paquets. update-manager se lance maintenant directement plutôt que d'afficher une icône dans la zone de notification de GNOME. Les utilisateurs recevront toujours des notifications quotidiennes pour les mises à jour de sécurité. Pour les autres types de mises à jour les notifications seront hebdomadaires.

Pour ceux qui veulent recevoir les notifications comme auparavant, l'ancien comportement sera rétabli avec cette commande :

gconftool -s --type bool /apps/update-notifier/auto_launch false

Les mises à niveau sur iSCSI échouent à la génération d'initramfs

Il sera impossible de générer initramfs lors des mises à niveau sur les systèmes utilisant iSCSI. Pour contourner le problème, ouvrez le fichier /usr/share/initramfs-tools/hooks/iscsi et changez cette ligne :

copy_exec /usr/sbin/iscsistart /sbin

par ceci :

copy_exec /sbin/iscsistart /sbin

Ceci sera corrigé lors d'une prochaine mise à jour (Bug:364616).

Autres problèmes connus

Régressions des performances pour les cartes graphiques Intel

Les utilisateurs de puces graphiques Intel ont signalé une régression des performances avec Ubuntu 8.10 par rapport aux version précédentes (bug 252094). La plupart de ces problèmes ont été résolus, mais pas tous.

  • Certains utilisateurs ont pu améliorer les performances en utilisant l'option "MigrationHeuristic greedy" dans la configuration de Xorg. Pour ceci, tapez "sudo gedit /etc/X11/xorg.conf" dans un terminal, et ajoutez Option "MigrationHeuristic" "greedy" à la section Device de votre fichier xorg.conf.

  • Pour les possesseurs de Dell Inspiron 1525 (et peut-être pour tous ceux qui ont un chip graphique Intel GMA X3100 / Intel GMA 965), vous pouvez améliorer grandement les performances en ajoutant la ligne Option "FramebufferCompression" "true" à la section Device de votre fichier xorg.conf. Vous pourrez observer quelques artefacts graphiques lors du démarrage du serveur X ou d'un changement de résolution, mais rien de grave. Par ailleurs, pour utiliser Compiz, vous devez éditer le fichier /usr/bin/compiz en tapant "sudo gedit /usr/bin/compiz" dans un terminal, et commenter la ligne T="$T 8086:2a02 " # Intel GM965 en ajoutant un dièse, "#" devant. Vous n'avez alors pas besoin de passer en mode d'accélération UXA, en subissant les instabilités engendrées par cette méthode.

  • Une alternative consiste à activer une nouvelle option d'accélération expérimentale, "DRI2/UXA", disponible pour les cartes graphiques Intel. Nos tests ont montré une amélioration significative des performances dans certains cas, mais ils ont également mis en évidence de sévères problèmes de stabilité. Pour activer ceci, tapez "sudo gedit /etc/X11/xorg.conf", dans un terminal et ajoutez Option "AccelMethod" "UXA" à la section Device de votre fichier xorg.conf. Les utilisateurs qui veulent privilégier la stabilité devraient continuer à utiliser la méthode d'accélération par défaut : "EXA".

    Warning /!\ Dans ceratains cas cela peut rendre l'environnement graphique inutilisable, voire l'empêcher complètement de se lancer. Dans ce cas redémarré en mode « recovery » ou appuyez sur Ctrl+Alt+F2 pour basculer en mode console, et utilisez la commande sudo nano /etc/X11/xorg.conf pour revenir à l'option UXA..

  • En derniers recours, certains utilisateurs on pu améliorer les choses avec une ancienne version du pilote.

Affichage figé avec les cartes graphique Intel

Les utilisateurs de diverses puces graphiques Intel ont signalé que l'affichage restait figé dans certaines circonstances (par exemple, quelques minutes après une sortie de mise en veille ou d'hibernation avec la puce i945, voir (bug 339091). Dans la plupart des cas, la désactivation des effets de bureau dans Système → Préférences → Apparence a semblé résoudre le problème.

Si cela se produit toujours après avoir désactivé les effets de bureau, vous pouvez ajouter Option "DRI" "off" à la section Device de votre fichier /etc/X11/xorg.conf. Ceci désactivera l'accélération 3D et les effets de bureau, mais permettra à la mise en veille de fonctionner correctement et évitera des plantages.

Ces blocages apparaissent en particulier avec les puces i965 (bug BUg:259292). C'est pourquoi les effets de bureau ont été désactivés par défaut pour ces cartes graphiques dans la version finale. Il seront réactivés par une mise à jour d'Ubuntu 9.04 lorsque le problème aura été corrigé.

Blocages lors de la suppression de fichiers d'une partition ext4

Dans certains cas la suppression de fichiers sur une partition ext4 peut entraîner des blocages logiciels dans le noyau (330824). Des investigations sont en cours, et nous espérons qu'un correctif sera disponible dans une mise à jour après la publication de Jaunty. Pour éviter ce problème il faut préférer l'installation par défaut sur une partition ext3, puis migrer le système de fichiers vers ext4 (comme décrit sur ext4 wiki) dès que le correctif sera disponible.

NdT : par défaut l'installation s'effectue sur un système de fichiers ext3.

Le passage en ext4 nécessite une mise à jour manuelle de GRUB

Si vous choisissez de migrer votre système de fichiers existant / ou /boot de ext2 ou ext3 vers ext4 (comme décrit dans ext4 wiki), vous devrez aussi utiliser la commande grub-install après la mise à niveau vers Ubuntu 9.04 pour réinstaller votre gestionnaire d'amorçage. Si vous ne le faites pas, la version de GRUB installée sur le secteur d'amorçage ne pourra pas charger le noyau présent sur le système de fichier ext4 et votre système ne démarrera pas.

Pertes de données possibles lors du redimensionnement de partitions ext4

L'outil resize2fs peut engendrer des pertes de données lors de l'agrandissement ou du rétrécissement de partitions ext4. Consultez ce courriel du mainteneur amontr (en anglais) pour plus de renseignements. Nous avons malheureusement été mis au courant trop tard pour la sortie de Jaunty. Si vous voulez tout de même redimensionner une partition ext4 sous Jaunty, vous pourrez contourner le problème en désactivant les fonctions flex_bg et uninit_bg (ne faites pas cela sur une partition montée !) :

tune2fs -O ^flex_bg,^uninit_bg /dev/DEVICE_NAME
e2fsck /dev/DEVICE_NAME

Cependant nous vous recommandons plus que jamais de sauvegarder vos données avant de tenter de redimensionner un système de fichiers ext4.

Wubi réutilise le dossier « ubuntu » pré existant et le supprime son contenu

Si un dossier « ubuntu » existait déjà sur le périphérique cible, il sera réutilisé par l'installation sous Windows et il sera entièrement supprimé lors de la désinstallation (bug 364166). Les fichiers initialement présents dans ce dossier seront donc supprimés. Il est conseillé de renommer tout dossier nommé « ubuntu » avant de procéder à l'installation avec Wubi.

Pulseaudio activé par inadvertance sur Kubuntu lors de l'installation depuis un DVD ou une migration avec apt-get

Si vous installez Kubuntu 9.04 à partir d'une image DVD, ou que vous migrez depuis une version antérieure vers Kubuntu 9.04 avec apt-get dist-upgrade, le paquet pulseaudio est installé par erreur. Ce paquet n'est pas destiné à l'environnement de bureau de Kubuntu. Vous pouvez supprimer ce paquet avec la commande :

sudo apt-get purge pulseaudio

Les profils Apparmor sont incompatibles avec ecryptfs

Lors de l'utilisation de dossiers chiffrés en combinaison avec Apparmor en mode « imposé » (enforcing mode), Apparamor refusera l'accès à certains fichiers car le noyau considère que le processus accède au fichier via un emplacement à la fois chiffré et non chiffré (359338). Pour contourner ceci, les utilisateurs peuvent modifier leurs profils dans /etc/apparmor.d/ pour accorder les droits d'accès à @{HOME}/.Private/**

Avahi ne démarrera pas si un domaine .local est présent

Le paquet avahi-daemon qui implémente le standard mDNS « zeroconf », inclut une vérification pour éviter de s'exécuter lorsque un domaine DNS en conflit .local est présent. Il a été signalé que certains FAI propagent ce type de domaine .local sur leurs propres réseau. Ceci empêchera les hôtes sous Ubuntu 9.04 de résoudre les noms sur le réseau local (327362).

Pour forcer l'utilisation de mDNS sur un réseau ainsi configuré, utilisez la commande :

sudo sed -i -e'/AVAHI_DAEMON_DETECT_LOCAL/s/1/0/' /etc/default/avahi-daemon
sudo service avahi-daemon start

Possibilité de blocages occasionnels sur les architectures ARM

Le portage sur l'architecture ARM ne prend pas en charge les appels système ppoll() & pselect(). Ceci peut parfois empêcher le montage du système de fichiers racine au démarrage. Il s'agit d'une situation d'accès concurrents (race condition), et un redémarrage du système résout en général le problème. Le travail d'ajout des appels système est actuellement en cours. Il sera fournit sous forme d'une mise à jour du noyau quelque temps après la sortie d'Ubuntu 9.04.

Problèmes d'affichage du texte sous Mythbuntu avec le pilote Radeon

L'interface mythtv de Mythubuntu n'arrive pas à afficher les polices correctement lorsque le pilote Radeon est utilisé et que DRI et activé (341898). Ce problème devrait être corrigé dans une future mise à jour. Pour le moment, les utilisateurs peuvent désactiver DRI dans leur configuration pour contourner le problème.

Corruption de l'index de Tracker

Dans certains cas l'index du moteur de recherche du poste de travail « tracker » peut devenir invalide. Une boîte de dialogue s'affichera, vous demandant de « Ré-indexer tous les contenus ». Ne cliquez pas ! Ceci ne fonctionne pas, le service tracker pourrait se mettre à occuper toutes les ressources disque et processeur. Pour contourner le problème, appuyez sur Alt+F2 et tapez tracker-processes -r. Ceci sera corrigé dans une future mise à jour(361205).

Portables Fujitsu Celsius H270 et pilote NVIDIA

Le pilote NVIDIA présent actuellement dans Ubuntu 9.04 entraîne la corruption des données internes EDID de l'écran du portable Fujitsu Celsius H270. Ceci persiste après plusieurs redémarrages. Il est pour l'instant déconseillé d'installer Ubuntu 9.04 sur ce modèle de portable (364965).

Tableaux de bord GNOME manquants sous Ubuntu Netbook Remix après l'utilisation du changement de mode de bureau

Lorsque vous utilisez le changement de mode du bureau pour passer de netbook à classique, la configuration du bureau n'est pas enregistrée en fin de session. En rouvrant la session les utilisateurs ne retrouvent que l'image d'arrière plan du bureau et les tableaux de bords GNOME een haut et en bas de l'écran. Ce problème sera corrigé dans une prochaine mise à jour (349519).

Le pilote d'horloge temps-réel n'est pas chargé sur ARM NSLU2

Sur les systèmes ARM NSLU2, le pilote de l'horloge temps réel n'est pas chargé au démarrage (353196). Vous pouvez corriger ceci après l'installation, avec les commandes :

sudo apex-env setenv cmdline 'console=ttyS0,115200 noirqdebug'
sudo rm /etc/modprobe.d/local
sudo update-initramfs -u

Amarok ne proposera pas d'installer des codecs supplémentaires lorsque Kubuntu s'exécute depuis le live CD

Lorsqu'il est lancé dans une session sur CD, Amarok ne proposera pas l'installation des codecs nécessaires. La lecture des fichiers MP3, par exemple, sera impossible. Ceci fonctionnera normalement sur un système installé sur le disque dur. (362538)

JauntyJackalope/ReleaseNotes/fr (last edited 2009-04-28 11:21:16 by bruno-patri)